top of page

Hericium Erinaceus, Hydne Hérisson ou Crinière de Lion

Ce champignon est très usité par la pharmacopée chinoise depuis l’antiquité. On lui attribue de multiples bienfaits sur les systèmes gastro-intestinaux, immunitaire et nerveux.


Il a ainsi une action régénératrice sur la muqueuse gastro-intestinale en agissant sur les jonctions serrées et les entérocytes (cellules constituant la muqueuse intestinale), luttant contre l’hyperperméabilité intestinale et les intolérances alimentaires. Il lutte également contre la prolifération de l’Helicobacter pilori responsable des ulcères gastriques, et ses propriétés anti-inflammatoires sont très intéressantes en cas de MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin).


Au niveau nerveux, certaines substances de l’Hericium Erinaceus favorisent la récupération de tissus lésés au niveau neuronal, et la re-myélinisation des neurones, d’où son intérêt dans le cadre des pathologies neurodégénératives de type Sclérose en plaques, Alzheimer et Parkinson.


Il stimule également la mémoire, améliore l’humeur et les états anxieux, et possède encore bien d’autres vertus. On vérifiera cependant les précautions d’emploi avant usage, comme pour tout complément alimentaire.


Pour en savoir plus sur l’Hericium Erinaceus et la mycothérapie en général, un très bon article de Delphine Hennequet, naturopathe et mycothérapeute, est paru dans le N°5 de la revue Hippocrate.





Publié le 23 avril 2021

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page