top of page

Omegas 3

On parle souvent des Omegas 3 mais que se cache-t-il derrière cette appellation ? L’acide Alpha-Linolénique est un acide gras dit essentiel puisqu’il ne peut pas être synthétisé par notre corps, d’où la nécessité d’un apport par l’alimentation. Il est précurseur de l’EPA et du DHA.


L’EPA (acide eicosapentaénoïque) se trouve directement dans les crustacés et les poissons gras petits et grands (sardines, maquereau, thon, saumon…). Il a des vertus anti-inflammatoires notamment dans les affections aigües, exerce un rôle de protection dans les problématiques cardio-vasculaires, et joue un rôle important dans les troubles de l’humeur et du comportement.


Le DHA (acide docosahexaénoïque), également présent dans les produits de la mer, a quant à lui un rôle plus structural. Il va avoir une action importante au niveau du cerveau, de l’équilibre nerveux, mais il va aussi stimuler l’immunité et la fertilité, tout en gardant l’aspect anti-inflammatoire et protecteur de l’EPA.


Les huiles riches en Omega 3 ne sont pas nombreuses : huiles de lin, de noix, de chanvre, de cameline, de colza.

Ces huiles sont particulièrement fragiles : elles craignent la chaleur, la lumière et l’oxydation. Pensez donc à les conserver au frigo dès ouverture et consommez-les rapidement, uniquement à cru en assaisonnement.


Au moment de l’achat, privilégiez toujours les huiles de première pression à froid, vierges et bio. Et si vous trouvez des huiles locales, c’est encore mieux !


NB: On reste vigilant en cas traitement anticoagulant est en cours en raison de l'effet fluidifiant sanguin des omegas 3





Publié le 7 avril 2021

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page